Comment bien assurer son camping-car ?

La particularité du camping-car est que ce véhicule possède une double fonctionnalité. Il s’agit à la fois d’une maison et d’une voiture. Pour pouvoir profiter de ce type de véhicule idéal pour passer des vacances paisibles, il est recommandé de souscrire une assurance adaptée. Plusieurs assureurs sont nombreux à proposer différentes gammes de garanties.

Choisir parmi différents types d’assurance pour camping-car

Les compagnies d’assurance proposent divers niveaux de garantie telle que l’assurance au tiers ou assurance tous risques. C’est également le cas pour l’assurance auto classique. Les propriétaires de camping-cars peuvent également opter pour des couvertures aux formules optionnelles ou obligatoires à l’instar de la responsabilité civile, garantie vol, bris de glace, vandalisme… La valeur de la prime dépend de certains critères : le modèle, l’état du camping-car, l’expérience du conducteur et son âge. Il existe également d’autres formules qui couvrent le caractère habitable du véhicule imposant.

Ces contrats d’assurance couvrent le contenu du véhicule tandis que d’autres formules présentent des garanties supplémentaires telles que l’incendie, la tempête… Certains assureurs proposent le remboursement en respectant la valeur de remplacement. Une telle couverture est possible lors d’un sinistre total. Pour pouvoir passer de paisibles vacances dans un véhicule aménagé, il est important de bien l’assurer.

Opter pour le contrat d’assurance au tiers simple

Choisir comme assurance le contrat au tiers simple permet au conducteur de camping-car de profiter d’une protection complète. Elle propose une garantie d’une assistance disponible en permanence et d’autres options à des tarifs économiques. Les conducteurs prévoyants choisissent de souscrire une assistance 0 km. L’astuce pour organiser un road trip l’esprit tranquille est de souscrire à une assistance rapatriement. Cette garantie intervient en cas d’hospitalisation durant les vacances.

Les propriétaires de ce type de véhicule peuvent contacter un courtier spécialisé pour choisir un contrat sur-mesure. Selon l’utilisation du véhicule, le conducteur pourra choisir les options d’assistance idéale. Pour trouver la couverture adéquate, il suffit de comparer parmi plusieurs formules disponibles sur le marché.

Conditions d’éligibilité pour assurer un camping-car

Pour assurer le véhicule dans de bonnes conditions, il faudra remplir certains critères. Le propriétaire du véhicule devra avoir plus de 25 ans au moment de la souscription au contrat, posséder un permis de conduire depuis au moins 3 ans. Si ces conditions sont incomplètes, les compagnies d’assurances peuvent augmenter lourdement le montant de la franchise. Il est préférable d’être attentif sur le choix de l’assureur.

La valeur de la prime ainsi que le montant des cotisations sont évalués selon certains éléments : le modèle et la marque du véhicule, le montant du camping-car neuf, le profil de l’assuré et les éventuels aménagements. La garantie minimale obligatoire d’une assurance camping-car est la garantie responsabilité civile. Pour une meilleure couverture, il existe plusieurs formules étendues comme : l’assurance objets transportés, la garantie pour une assistance, une assurance contre l’incendie et le vol, une intervention en cas de panne et accidents.

Collision, bris de glace, vandalisme… Les différents types de sinistres
Comment bien déclarer un sinistre à son assurance