Quel est le rôle d’un expert en assurance ?

L’objectif de l’intervention d’un expert d’assurance consiste à établir un rapport d’indemnisation. Ce spécialiste peut intervenir dans différents types de sinistres : auto, logement, motos… il a pour mission de faire un rapport décrivant en détail la nature du sinistre. Pour cela, il détermine les biens sinistrés, le déroulement de la catastrophe ainsi que les dommages subis.

Importance du rôle d’un expert

Un expert en assurances possède un rôle primordial dans l’indemnisation des dommages en cas de vol ou tout risque rattaché à différents contrats d’assurance. Le rapport de l’assureur se base sur le montant de la prime que l’assuré devra s’acquitter. Le constat de l’expert détermine le montant des dégâts et réparations qu’une agence d’assurance devra payer. Avant de souscrire un contrat, tout le monde peut demander l’aide d’un expert en assurances.

Ce dernier pourra évaluer une maison, objets d’art, voitures… Notons que l’assureur fait souvent appel à un expert en assurances avant de valider un contrat. Toutefois, l’assuré peut toujours commanditer une contre-expertise. Lors d’un sinistre, la compagnie d’assurances se charge d’évaluer le montant des dégâts, identifier les biens endommagés, décrire les préjudices et proposer des solutions pour conserver le bien. Si le client conteste le rapport de l’agence, il pourrait à son tour contacter un expert d’assurance.

Missions d’un expert en assurances suite à un accident de voiture

En cas de sinistre déclaré à une compagnie d’assurances, l’agence dépêche sur place un technicien spécialisé en mécanique auto. Le professionnel constate les dégâts de la voiture. Il commence par s’assurer que le véhicule accidenté est bien l’auto assurée par la mutuelle. Il vérifie aussi que les descriptions présentes dans le constat à l’amiable sont correctes.

Il effectue aussi la valeur de l’auto en prenant compte de l’âge du véhicule, son état général et le nombre de kilomètres parcourus. Après toutes ces étapes, il effectue une estimation du montant des réparations à réaliser en indiquant dans le rapport le coût des dépenses. Le rapport précise la main-d’œuvre et les pièces détachées.

Différents types d’expertise

La contre-expertise est le fait d’embaucher un autre expert pour réaliser une expertise amiable afin de contredire le rapport du spécialiste de la compagnie d’assurances. Dans le cas où le rapport de l’expert contacté par l’assuré aboutirait à un désaccord, il faudra réaliser un troisième expert. Ce dernier sera amené à réaliser une tierce expertise.

Les frais ainsi que le choix de ce 3e expert d’assurance sont partagés entre l’assuré et l’assureur. Dans le cas où l’intervention d’une tierce expertise ne suffirait pas à résoudre le désaccord, il existe une ultime solution, la désignation d’un expert judiciaire par un tribunal. C’est un juge qui s’occupe régulièrement de résoudre ce genre de conflit.

Saisir un expert judiciaire : le dernier recours
Comment se déroule l’indemnisation des dommages ?