5 démarches essentielles à effectuer une fois que vous avez obtenu le permis

assurance auto jeune conducteur

L’obtention du permis est souvent une étape de la vie que l’on
attend avec impatience. Il offre en effet une certaine indépendance, avec la
possibilité de se déplacer où l’on souhaite dans le cadre des études, du
travail ou bien encore des loisirs. Ça y est, le moment est arrivé et vous
disposez enfin du précieux document, voici 5 démarches essentielles à effectuer
une fois le permis de conduire validé.

 

Faire la demande de permis de conduire

Étape essentielle pour pouvoir circuler en règle, la demande du
permis de conduire va permettre au futur conducteur de disposer du précieux
document. Il est pour cela nécessaire de contacter votre auto-école afin de
savoir si elle a transmis la demande de permis ou si c’est à vous de le faire.

Si l’auto-école ne s’en charge pas, le candidat doit effectuer
la demande en se rendant tout simplement sur le site de l’ANTS, et fournir les documents suivants :

  
le certificat d’examen du permis de conduire
(CEPC)

  
une pièce d’identité

  
un justificatif de domicile

  
le code photo d’identité numérique (disponible
dans une cabine agréée ou auprès d’un photographe agréé

  
un numéro de téléphone ou une adresse mail pour
être informé de l’avancée de la démarche

Le candidat reçoit ensuite son permis de conduire directement
chez lui, dans un délai de 6 à 8 semaines.

 

Acheter une voiture

Une fois le permis obtenu, il est temps de s’équiper d’une
automobile. Pour l’achat d’un premier véhicule, il est rare que les personnes
s’orientent vers des modèles neufs, pour des questions du budget ou bien encore
le temps d’apprivoiser la conduite. En France, le marché de l’occasion
rencontre un fort succès et divers sites en ligne permettent de consulter des
offres.

Faites le point sur l’utilité que vous aurez de votre voiture
pour savoir quel modèle choisir. S’agit-il d’un modèle pour essentiellement
circuler en ville, dans ce cas il est alors conseillé d’acheter une petite
citadine, ou bien alors si vous avez passé votre permis sur le tard, s’agit-il
d’un modèle qui vous servira à transporter toute la famille et à partir en
vacances, dans ce cas, une voiture au format familial est alors recommandée.

 

Assurer la voiture

Pour pouvoir circuler en règle, il faut pourvoir justifier de
l’obtention du permis de conduire, mais aussi de l’assurance du véhicule. Il
existe différents niveaux de couverture afin de se protéger et de protéger les
autres, mais pour démarrer lorsqu’on est jeune, une assurance auto jeune
conducteur
est tout à fait appropriée. Pour savoir combien
cela va vous coûter et votre niveau de protection, vous pouvez physiquement
faire le tour des compagnies d’assurance, mais notez que les démarches peuvent
tout aussi bien se faire en ligne, avec des devis proposés en un rien de temps
!

 

Poser le macaron A sur la voiture

Les forces de l’ordre et les autres automobilistes doivent être
informés que vous êtes jeune conducteur. La règlementation impose de mettre en
évidence un macaron homologué avec la lettre A. Il faut le laisser sur le véhicule
pendant 3 ans, 2 ans si vous avez passé votre permis dans le cadre de la
conduite accompagnée. Attention : si le macaron n’est pas présent ou non
homologué, le jeune conducteur s’expose à une amende.

 

Continuer à s’informer sur le code de la route

Obtenir le code, c’est bien, mais garder toutes les informations
en tête, c’est mieux. Avec la quantité importante d’informations et règles
concernant le code de la route, il n’est pas toujours évident de se souvenir de
tout une fois le permis obtenu. Il est alors conseillé aux jeunes conducteurs
de régulièrement se rafraîchir la mémoire concernant la signification des
panneaux, les règles de conduite et de sécurité, sans oublier les limitations
de vitesse qui rappelons-le, sont différentes pour les jeunes conducteurs le
temps du permis probatoire. 

Ai-je besoin d’une assurance pour véhicule de location ?
Pourquoi résilier un contrat d’assurance ?