Assurance panne mécanique : guide pratique

panne mécanique

Publié le : 31 mai 20235 mins de lecture

Toutes les voitures neuves bénéficient de la garantie constructeur. Cette garantie couvre toute panne ou tout dysfonctionnement de l’ensemble du véhicule lié aux défaillances des pièces mécaniques, électriques ou électroniques. Malheureusement, elle est limitée dans le temps. Une fois que la date est dépassée, le propriétaire doit payer tous les frais de réparation ou de maintenance. Mais il existe une assurance auto utile, la garantie panne mécanique, qui peut perpétuer cette garantie constructeur.

Qu’est-ce qu’une assurance panne mécanique ?

L’assurance panne mécanique est une garantie optionnelle qui couvre les dépenses imprévues concernant la panne d’un véhicule. Elle n’est pas incluse dans les contrats d’assurance auto de base. Par contre, elle l’est dans le contrat d’assurance tous risques ou au tiers.

Elle prend en charge la réparation des pièces déficientes et de la main d’œuvre du mécanicien, qui sont causées par des pannes, afin d’assurer la remise en circulation d’un véhicule. Tous les contrats d’assurance panne mécanique ne se ressemblent pas, ils dépendent d’un assureur à un autre. Certains se limitent à la couverture des pannes basiques comme le moteur ou la boîte de vitesses, et d’autres vont jusqu’aux systèmes de climatisation. Il est alors nécessaire de bien comparer les assurances panne mécaniques avant de choisir un assureur et d’étudier les modalités du contrat.

Que couvre-t-elle concrètement ?

Selon ce qui est cité précédemment, la couverture de l’assurance panne mécanique dépend d’un assureur à un autre. Mais en général, elle ne couvre pas la panne mécanique qui résulte d’une vétusté de la pièce. Elle couvre alors le dysfonctionnement dû à des pannes imprévisibles, et non pas d’une usure normale. Elle est aussi destinée aux véhicules d’usages particuliers de moins de 8 ans et ont effectué un kilométrage de moins de 150 000 km.

Selon les prestations proposées par la compagnie, l’assurance panne mécanique peut couvrir les pannes liées au moteur et à toutes ses pièces internes, les composants électriques et électroniques du moteur, le turbocompresseur, le système de climatisation, les systèmes d’injections ainsi que la boîte de vitesses et tous ses éléments internes. Chaque compagnie d’assurance a ses spécificités en ce qui concerne l’assurance panne mécanique, donc il faut s’informer attentivement pour éviter les mauvaises surprises.

Comment trouver un assureur ?

La garantie constructeur pour un véhicule neuf est de 2 ans en général, elle prend en charge les pannes mécaniques survenues pendant cette période. La souscription à la garantie panne mécanique est alors établie le plus souvent à l’expiration de cette garantie constructeur afin de perpétuer la couverture du véhicule contre les pannes mécaniques. Cette assurance est aussi bénéfique pour les personnes qui optent pour l’achat d’un véhicule d’occasion.

La garantie panne mécanique n’est pas proposée systématiquement par toutes les compagnies d’assurance. Et les conditions diffèrent aussi d’une compagnie à une autre. Ainsi, pour obtenir la meilleure proposition, il faut procéder à un comparatif d’assurance auto du marché. Le prix n’est pas figé, mais en moyenne, il faut rajouter un montant entre 100 à 150 euros par année pour l’assurance panne mécanique.

Pour trouver la compagnie d’assurance adéquate, il faut consulter plusieurs offres, parcourir plusieurs sites et plateformes, demander le devis et faire la comparaison des prix par rapport à chacune de leur offre. Il existe également des plateformes de comparateurs d’assurance prévus à cette option.

Faut-il assurer une voiture sans permis 4 places ?
Flotte de véhicules professionnels : comment les assurer ?

Plan du site