Les chefs d’entreprise ayant à leur actif un certain nombre de véhicules utilisés dans le cadre de leur activité professionnelle doivent souscrire une assurance-auto. Assurer un parc automobile implique des dépenses importantes. Il faut donc optimiser le contrat en fonction de l’utilisation que vous en faites. À partir de cinq véhicules, il est vivement recommandé d’opter pour un contrat d’assurance-flotte. Dans cet article, nous vous expliquons comment il faut s’y prendre pour assurer une flotte automobile.

Assurance-flotte : comment ça marche ?

Vous pouvez souscrire un contrat de flotte à partir de cinq véhicules. Certaines compagnies proposent cette formule aux professionnels possédant trois voitures. Cette offre s’adresse à tous les secteurs : société de logistique, entreprise de BTP, commerce, taxis, VTC, transport des marchandises ou des personnes. Elle peut aussi s’adapter à tous les types de véhicules :

Même si le contrat est signé par une seule personne, il autorise que les véhicules soient conduits par d’autres conducteurs. Dans ce cas, on parle de conducteurs occasionnels. Le contrat flotte fournit une couverture aux conducteurs mais aussi aux passagers du parc automobile. Il couvre également vos marchandises, vos équipements et votre matériel professionnel.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur lolivier.fr

Assurance automobile : les caractéristiques propres au contrat flotte

Le contrat flotte est la seule formule qui vous permet d’assurer votre parc automobile. Il rend les démarches administratives plus faciles à gérer en assurant tous les véhicules sous un accord contractuel unique. Le souscripteur doit déclarer l’ensemble des voitures à rattacher au contrat une fois par an. Il a la possibilité de retirer quelques véhicules sans devoir modifier les clauses du contrat. Puisque tout est regroupé sur le même document, cela permet de diminuer le temps de gestion. De plus, vous évitez les doublons de garanties et des paiements inutiles pour des clauses qui ne vous apportent aucun avantage.

Il est à signaler que le contrat flotte ne comporte pas de coefficient de réduction majoration plus communément appelé « bonus-malus ». Chaque année, on calcule alors la cotisation au moment de l’échéance du contrat. Pour cela, l’assureur utilise le rapport annuel : un document qui prend en considération la valeur des véhicules, leur mode d’utilisation, l’âge et les sinistres de la dernière année.

Rappelons que le calcul ne tient pas compte des éventuels bonus ou malus des conducteurs. Le contrat flotte autorise une négociation nettement plus corsée entre la compagnie et l’assuré lors des réévaluations annuelles. Vous pouvez donc bénéficier d’un levier pour faire baisser le montant des souscriptions et obtenir des garanties additionnelles. Ces avantages sont accordés en fonction des conditions d’indemnisation, des garanties choisies et de la taille du parc auto.

Entreprise : quel contrat flotte choisir ?

Besoin d’une assurance auto ? Voici les deux contrats flottes parmi lesquels vous pouvez choisir :

Comment assurer une flotte de véhicules ?

L’acquisition de véhicules de service représente un investissement conséquent pour les organisations, les collectivités et les associations. Il faut donc les assurer de manière optimale en choisissant la formule et le contrat qui correspondent au mieux à vos besoins. Pour calculer les cotisations, les compagnies tiennent compte de plusieurs facteurs à savoir :

Ces éléments sont utilisés comme une base référentielle pour effectuer le calcul. Cependant, les garanties et les tarifs dépendent de la compagnie. Il est donc conseillé de demander plusieurs devis pour comparer les assureurs et trouver le contrat qui colle au mieux à votre parc automobile.


Plan du site