Puis-je partager l’assurance des locataires avec mon colocataire ?

assurance des locataires

L’assurance des locataires vous protège, vous et vos biens, en cas de catastrophe, de vol ou de vandalisme. Si vous vous retrouvez sans assurance dans l’une de ces situations, vous regretterez probablement de ne pas avoir souscrit d’assurance habitation.

Mais qu’en est-il si vous partagez un appartement ou une maison ? Pouvez-vous ajouter une assurance locataire à la liste des factures que vous partagez avec votre colocataire ?

Un seul contrat d’assurance peut être suffisant

Le partage de la facture d’assurance du locataire pourrait vous faire économiser de l’argent.

Les demandes d’indemnisation de votre colocataire figurent également dans votre dossier. Par exemple, si votre colocataire dépose une demande d’indemnisation pour vol, celle-ci est inscrite dans votre dossier d’assurance même si vos biens n’ont pas été volés. Il est préférable d’établir votre propre dossier d’assurance.

Des problèmes peuvent survenir lorsqu’un colocataire déménage. Avant de souscrire une police d’assurance, convenez avec votre colocataire de la manière de gérer financièrement le déménagement.

De nombreuses compagnies d’assurance offrent une assurance aux colocataires. Mais rien ne garantit que le fait de partager une police d’assurance vous fera économiser de l’argent à long terme.

Chaque locataire peut s’assurer individuellement

Mais il est préférable que chaque locataire soit responsable de ses propres antécédents en matière d’assurance. Si vous partagez une police et que votre colocataire dépose une demande d’indemnisation, cette demande sera également inscrite dans votre dossier d’assurance. Cela signifie que vous pourriez devoir payer plus cher au moment du renouvellement ou si vous changez d’assureur parce que vous auriez l’air d’un client “à risque” pour quelque chose dont vous n’avez rien à voir.

Sachez que théoriquement, si chaque locataire a signé un contrat de bain alors, chaque locataire doit également signer un contrat d’assurance séparément, auprès de l’assureur de leur choix.

De plus, même dans l’arrangement le plus amical entre colocataires, des problèmes peuvent survenir lors du partage d’une politique. Par exemple, la valeur de vos biens combinés aide à déterminer le coût de votre assurance. Mais que se passe-t-il si l’un des colocataires a des biens personnels beaucoup plus chers que l’autre, ce qui fait augmenter le coût de la police de manière disproportionnée ? Un partage 50-50 du coût ne semble pas équitable.

En outre, les dispositions prises par les colocataires peuvent être fluctuantes en fonction des possibilités de carrière ou autres.

La plus grosse inquiétude au sujet du partage d’une police d’assurance de locataire est que vous devez être très sûr que vous êtes tous deux engagés à passer un certain temps dans cet appartement ensemble. Un colocataire qui part avant la fin de cette période peut poser des problèmes financiers si les colocataires ne se sont pas mis d’accord sur la personne qui paiera le solde de la facture.

Si vous louez une maison avec des colocataires qui vont et viennent, il est préférable d’avoir votre propre police d’assurance.

Que faire avant de souscrire votre assurance ?

Si vous décidez de souscrire une assurance habitation lors d’une colocation, vous pouvez en savoir plus ici. Voici également quelques éléments à prendre en considération :

Faites le point sur ce que vous possédez : Faites un inventaire de vos biens et calculez leur valeur totale. La valeur de vos affaires vous aidera à déterminer le montant de la couverture dont vous et votre colocataire avez besoin. En outre, il est essentiel de disposer d’un inventaire pour obtenir l’argent auquel vous avez droit en cas de sinistre.

Parlez-en à un agent : Un agent d’assurance vous demandera quels sont vos besoins en matière d’assurance et vous aidera à évaluer le montant des biens que vous devez assurer. Les réponses déterminent en fin de compte s’il est plus judicieux de souscrire une seule police ou des polices séparées

Discutez avec votre colocataire : Ayez une discussion honnête avec votre colocataire sur les aspects financiers de votre logement, y compris la police d’assurance du locataire. Parmi les choses à décider : comment gérer le paiement en cas de perte totale. Par exemple, si un incendie détruisait votre appartement et tous les biens qui s’y trouvaient, comment l’argent serait-il réparti si l’un de vous avait beaucoup plus de biens personnels à remplacer que l’autre ?

Comment changer d’assurance emprunteur ?
Comment comparer les assurances habitation de plusieurs compagnies en ligne ?