Tout ce qu’il faut savoir avant de souscrire une assurance de prêt !

Assurance de prêt

Lorsqu’un individu souhaite emprunter une grosse somme d’argent dont le remboursement s’étale sur plusieurs années (prêt immobilier ou gros travaux en général), l’organisme prêteur demande presque systématiquement à ce qu’il souscrive également une assurance de prêt. Cette dernière permet à la banque d’être remboursée même si l’emprunteur n’est plus en capacité de payer lui-même pour cause de décès, invalidité ou incapacité.

 

Quels sont les critères à prendre en compte avant de choisir son assurance de prêt ?

Dans un très grand nombre de cas, l’organisme prêteur propose à son client une assurance de prêt en même temps que son offre de prêt. Mais il faut savoir que l’emprunteur n’est en aucun cas tenu de souscrire son assurance de prêt avec la banque qui lui accorde le prêt. Il est au contraire conseillé à l’emprunteur de bien comparer les différentes offres de garantie de prêt, car en faisant jouer la concurrence, il est souvent possible de trouver des offres plus avantageuses que celle de la banque qui prête.

Pour choisir l’assurance la plus adéquate, il faut comparer les garanties en fonction de deux critères principaux :

       D’abord, l’assuré devra regarder ce que son prêteur exige comme niveau d’assurance : en fonction du profil de l’emprunteur, de la durée et de la nature de son prêt, la banque demandera une garantie plus ou moins complète. S’il veut s’assurer auprès d’un organisme externe, l’assuré devra prendre un niveau de garantie au moins équivalent à celui exigé dans son contrat de prêt ;

       Ensuite, l’assuré pourra comparer les offres d’assurances de prêt qui existent chez les différents organismes indépendants en fonction de son budget et de son profil. Les critères de sélection varient selon le contrat d’assurance prêt et peuvent être liés au métier de l’assuré, à ses antécédents médicaux ou à des comportements spéciaux.

 

Comment différencier les différentes offres d’assurance ?

Toutes les assurances de prêt ne proposent pas les mêmes couvertures ni les mêmes niveaux de garantie. Au moment de les comparer, il faut garder en tête un certain nombre de spécificités en fonction des aléas de la vie que l’on veut couvrir.

Avant de comparer les offres, il faudra impérativement respecter le niveau de garantie exigé afin de ne pas souscrire un contrat invalide aux yeux de la banque. Les garanties en cas de décès et de perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA) sont obligatoires, mais il existe des garanties complémentaires telles que l’incapacité temporaire totale (ITT ; ou “arrêt de travail”), l’invalidité permanente totale (IPT), l’invalidité permanente partielle (IPP), ou encore parfois des garanties optionnelles comme la perte d’emploi.

Il faut ensuite veiller à ne pas dépasser la limite d’âge que l’assureur fixe parfois.

 

Bien choisir son assurance, c’est faire le choix d’un avenir serein où vos investissements sont protégés. Choisir une assurance de confiance vous épargnera bien souvent de nombreuses préoccupations et vous permettra d’envisager une relation sur le long terme avec un partenaire engagé dans vos projets. 

Comment bien choisir son courtier en assurance ?
Choisir une bonne assurance professionnelle